• Collecte Informatique GRATUITE
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Collecte 100% Gratuite partout au Québec en 48H.
Certification Écologique & Certificat de Destruction.

24 June 2012
24 June 2012,
 0

Recyclage d'ordinateur et matériel informatiqueLe recyclage informatique est un geste en faveur de l’environnement ainsi que de la santé humaine qu’il faut voir de près de nos jours et le recyclage d’ordinateur portable en fait partie. En effet, il est évident que les ordinateurs portables sont très prisés étant donné qu’ils sont plus pratiques. Un ordinateur portable est léger et d’un faible encombrement, ce qui fait qu’on peut facilement le transporter ou le ranger en toute discrétion quand on a fini de travailler dessus. De plus, il demande moins d’espace par rapport à un desktop, sans compter que sa consommation d’énergie est largement inférieure et qu’il a une autonomie déterminée qui exclut tout problème dû aux pannes de courant.

Quand l’ordinateur portable doit être recyclé :

Nous sommes donc là en présence d’un outil de travail très pratique pour ceux qui voyagent souvent ou encore ceux qui ont moins de place chez eux ou à leur bureau. C’est un ordinateur qui a assurément révolutionné le monde des affaires et du travail. Mais cela n’exclut en rien qu’il puisse devenir obsolète pour son propriétaire ou encore qu’il ne puisse plus servir. La technologie avance à grandes enjambées et l’on se retrouve plus vite qu’on ne le croit face à de nouveaux modèles et de nouvelles performances qui offrent plus de confort lors de l’utilisation de l’appareil. Vient donc le temps où l’ordinateur portable, désigné également par « laptop », doit tirer sa révérence et laisser la place à un autre plus performant et surtout nouveau. Première indication : ne jamais jeter un ordinateur portable, sa batterie ou encore son câble d’alimentation avec les ordures ménagères. En effet, les déchets d’équipements électriques et électroniques doivent être traités avec munition et précaution, ne devant surtout pas atterrir aux mauvais endroits comme une simple décharge publique ou communale.

 

 

Recycler les électroniques, un geste écologique

.

Nous ne sommes pas sans savoir que l’informatique, un domaine en constante évolution, fait partie des plus « gourmands » en ressources.

Un exemple saisissant : pour fabriquer un ordinateur, il faut

      • 1,8T de matériaux
      • 22Kg de produits chimiques
      • 1500L d’eau
      • et 436 Kg de combustible fossile

(Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie [ADEME] c’est 240Kg de combustible fossile pour un ordinateur doté d’un écran à tube cathodique et 436Kg pour un ordinateur à écran plat).

Et pourtant, 300 millions d’ordinateurs neufs auraient été vendus dans le monde lors de l’année 2009 !

En encourageant le recyclage informatique, nous voulons aider à freiner le gaspillage des ressources naturelles de notre planète en donnant une seconde vie aux appareils qui peuvent encore être utilisés et en récupérant les matériaux recyclables qui se trouvent sur ceux qui ne sont plus fonctionnels.

 

Pour réduire la pollution due aux déchets informatiques

L’utilisation d’appareils informatiques, lesquels évoluent à grands pas au point qu’on puisse considérer comme obsolète un modèle qui ne date même pas de deux années, est source de pollution pour la planète.

On note par exemple que nous nous connectons très souvent à Internet, tellement cela a été intégré dans notre quotidien. Mais combien d’entre nous savaient qu’en 2005, la consommation électrique de tous les serveurs d’Internet du monde entier équivalait à la production d’une quinzaine de centrales nucléaires? Savons-nous que les serveurs informatiques rejettent beaucoup de CO2 dans l’atmosphère?

En outre, comme ces gadgets dont beaucoup sont friands ne cessent d’évoluer pour être de plus en plus performants dit-on (avec une durée de vie qui diminue de plus en plus), un grand nombre d’utilisateurs a tendance à se débarrasser rapidement de leurs anciens appareils pour faire une ruée vers de nouveaux modèles qui, à leur tour, finiront assez vite par être dépassés par d’autres.

Et pourtant, ces appareils ne rejoignent pas toujours d’endroits sécuritaires où on peut être sûr qu’ils ne pollueront pas la planète et c’est ainsi qu’un utilisateur peut tout simplement jeter son ancien appareil à n’importe quelle décharge en libérant dans l’air, peut-être sans le savoir, de l’arsenic, du cyanure, du cadmium, du plomb… alors que ceux-ci sont potentiellement dangereux pour notre planète et pour notre propre santé.

Pour faire un geste en faveur de la planète, commençons par quelque de chose de simple mais pourtant efficace : le recyclage informatique et la récupération d’électroniques.

Recyclage d’ordinateur portable : à ne pas négliger

Si les DEEE représentent un sujet épineux pour les écologistes ou encore les autorités, c’est parce qu’ils peuvent comporter des produits dangereux pour la santé ou de produits pollueurs, à court ou à long terme. En font partie le cadmium qui est hautement toxique pour les reins ou encore le mercure qui comportent des composés aux effets de poison pour les cellules et le protoplasme en cas d’intoxication ; d’ailleurs on ne saurait ignorer qu’il ne s’agit là que de deux exemples et que la liste est loin de s’y résumer. Il est alors clair que le recyclage d’ordinateur portable en lui-même n’est pas seulement une affaire personnelle pour un particulier ou une tâche de plus à gérer pour une entreprise, il s’agit assurément d’un geste qui renforce son engagement vis-à-vis de la planète mais aussi pour la santé humaine.

A suivre avant le recyclage de l’ordinateur portable :

Avant de recourir au recyclage proprement dit, il est fort possible que l’ordinateur portable demeure un moment chez son utilisateur. Il est utile de savoir qu’un geste qui peut nous sembler anodin puisse minimiser les risques de détérioration et de pollution. C’est un geste qui se résume à extraire les piles ainsi que les batteries ou accumulateurs de l’appareil. Autant que possible, il faut veiller à ce que l’ordinateur portable puisse préserver ses chances d’être réutilisé et s’assurer de ne pas le casser afin de ne pas entrainer d’autres risques de pollution. Tout ceci peut se faire en utilisant un local bien fermé, à l’abri des intempéries, mais il faut comprendre que stocker ces appareils chez soi pendant une durée prolongée n’est pas indiqué à cause du risque d’obsolescence qui compromet leur réutilisation mais surtout de la possibilité de circulation des substances dangereuses qu’ils peuvent contenir. Il est, de ce fait, évident que la meilleure solution reste celle de s’en remettre aux spécialistes s’il n’a pas été question de tout simplement offrir l’appareil à une tierce personne, dans la mesure où il est encore en état de fonctionner.

Ne pas rater le recyclage de son ordinateur portable :

Pour le recyclage de votre ordinateur portable, il est préférable de suivre un circuit adéquat qui englobe la collecte et le traitement. Il faut donc se rendre dans un point de collecte ou encore un organisme habilité à cet effet. En outre, il est maintenant possible de remettre votre « laptop » au point de vente de son fabricant si vous décidez de vous en procurer un nouveau. Selon l’état dans lequel l’ordinateur portable se trouve, il peut être remis à niveau pour être réutilisé ou alors démantelé. Les pièces ainsi que les matériaux réutilisables seront alors récupérés tandis que le reste sera  envoyé dans des centres de traitement de déchets spécialisés dans le respect total de la loi et des réglementations ainsi que les normes et directives en vigueur.

Recyclage d’ordinateur portable et confidentialité :

Le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui ne nous permet plus de négliger les questions qui portent sur la confidentialité, que l’on soit un particulier ou encore une organisation ou une entreprise. Si l’organisme en charge de procéder au recyclage de l’ordinateur portable s’occupe de l’enlèvement et du transport, il est aussi parfaitement habilité à effectuer un effacement sécurisé des disques durs, éventuellement sous le contrôle d’une entreprise ou un autre organisme mandaté. C’est une procédure qui se fait sur place ou dans les locaux du prestataire, sur demande du propriétaire, ce que l’on ne devrait jamais oublier lors de la remise de son appareil. D’ailleurs, il faut comprendre que les données stockées dans les disques durs de nos machines ne s’effacent pas entièrement même quand nous procédons à un formatage. Ce qu’il faut, c’est l’utilisation d’un logiciel spécifique du constructeur du disque dur pour un formatage de bas-niveau ou encore d’autre logiciel spécialisé, si ce n’est le broyage et déchiquetage de disques durs proposés par certaines entreprises, suivant évidemment les standards recommandés par les autorités compétentes.

En outre, nous devons faire preuve d’un comportement responsable. Pour réduire ce type de déchets, nous pourrions, entre autres, acheter des produits aux risques moindres pour l’écosystème, des produits qui correspondent à la nature de nos activités et non pas en acquérant un appareil car c’est un dernier cri. Ce serait une attitude de consommation intelligente qui amortirait à long terme nos besoins en recyclage d’ordinateur portable.