• Collecte Informatique GRATUITE
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Collecte 100% Gratuite partout au Québec en 48H.
Certification Écologique & Certificat de Destruction.

29 August 2012
Catégorie: Uncategorized
29 August 2012,
 0

Recyclage informatiqueDans certains cas où les ordinateurs sont encore fonctionnels et sont tout simplement devenus obsolètes pour leurs propriétaires, il est possible de les récupérer pour les offrir à d’autres qui en aurait le plus besoin, d’où l’expression « récupération d’ordinateur ». Avec le recyclage, la récupération constitue une alternative pour pallier aux problèmes que représente un ordinateur en fin de vie ou devenu désuet pour son utilisateur. Pour ce qui est du recyclage, il existe des entreprises qui proposent l’enlèvement des matériels informatiques pour les regrouper dans un centre de tri en vue d’un pré-démantèlement qui sera suivi d’une orientation des matières recyclables vers des filières de valorisation. Et on ne le répètera jamais assez, plus ce genre de déchets est revalorisé, moins nos réserves en souffriront.

Récupération d’ordinateur : comment cela fonctionne ?

Offrir son ordinateur à une tierce personne relève déjà de la récupération. Cela peut marcher évidemment, surtout lorsque le destinataire a des exigences qui correspondent avec les performances de l’ordinateur. Toutefois, ce n’est pas à chaque fois le cas et l’ancien propriétaire n’a pas toujours idée d’où il peut trouver repreneur pour sa machine dont il souhaite se séparer. A sa place, il existe des entreprises ou encore des programmes nationaux ou régionaux dont le but est de recueillir les ordinateurs offerts en don pour les réparer et les remettre à niveau pour qu’ils conviennent aux attentes de leurs nouveaux propriétaires. En effet, il ne s’agit pas d’obliger un organisme ou une association ou encore un particulier de prendre un ordinateur quelles que soient les compétences de celui-ci. Il est en premier lieu question de se mettre au courant des exigences des receveurs et de leur offrir des matériels reconditionnés à cet effet. C’et ainsi que l’entreprise ou le programme peut indiquer un seuil minimum de performances auquel devra répondre l’ordinateur en question. D’ailleurs, certains composants ou appareils ne peuvent plus être recueillis sous peine d’affecter les capacités de stockage de l’entreprise ou du programme.

Quels destinataires pour la récupération d’ordinateur à Québec ?

A part la famille, les amis ou les voisins qui peuvent récupérer un ordinateur de la part d’un particulier, les entreprises et programmes spécialisées axés sur la récupération d’ordinateur s’adressent souvent à des établissements correctionnels, organismes à but non lucratif ou encore des systèmes scolaires. Quant aux donateurs  qui remettent leurs ordinateurs en vue de leur trouver des repreneurs, ils peuvent très bien être des particuliers comme des entreprises privées ou encore des institutions publiques. En procédant de la sorte, ces donateurs permettent à leurs ordinateurs d’avoir une seconde vie puisqu’ils seront remis à niveau pour correspondre aux besoins de leurs nouveaux utilisateurs. D’ailleurs, le geste aura été significatif puisqu’il permet la réduction de l’exploitation et de l’utilisation de tout ce qui peut être nocif pour l’environnement et la santé humaine dans un ordinateur. D’autant plus

Récupération d’ordinateur par les fabricants :

Il est maintenant possible de retourner un ancien ordinateur à son fabricant surtout si l’on y a effectué un achat récemment. En effet, beaucoup de fabricants ont mis sur pied des programmes permettant de leur renvoyer l’ancien surtout si un achat d’un de leurs produits y a été effectué. Cela dit, il est également faisable de retourner l’ordinateur sans avoir acheté un nouvel produit chez le fabricant. Dans ce cas, il est alors possible que le fabricant accepte de le faire contre de l’argent, selon le devis qu’il aura établi, sans pour autant que cela soit exhaustif au point de valoir un nouvel appareil. Il s’agit alors là d’un procédé qui entre également dans le cadre de la sauvegarde de l’environnement dans la mesure où une place dans un site d’enfouissement aura été préservée.

Et la question « confidentialité » lors d’une récupération d’ordinateur ?

Un ordinateur est un matériel informatique qui permet de stocker des données, de les traiter et aussi de les communiquer. Les données qui y sont sauvegardées varient en fonction de l’utilisateur qui l’avait en sa possession, l’usage qu’il en faisait et la manière dont il utilisait son ordinateur. Mais il est évident que la confidentialité des données présentes est une chose très importante. De ce fait, quand on se retrouve dans une situation où l’on doit procéder à un recyclage ou encore à une récupération, il ne faut jamais négliger de sauvegarder ces données sur un autre périphérique et de s’assurer que toutes les informations personnelles et confidentielles qui se trouvent sur les disques soient entièrement effacées. Evidemment, le donateur peut y avoir pensé bien avant de remettre son ordinateur mais l’entreprise ou le programme à qui il s’est adressé ont les compétences requises pour s’en occuper grâce à des logiciels bien appropriés.

Rattraper le retard pris dans la récupération d’ordinateur à Québec :

Il y a quelques années de cela, il aurait été évident que le Québec n’était pas en avance par rapport au continent en ce qui concerne ces sujets très sérieux que sont le recyclage informatique et la récupération d’ordinateur. Mais le 24 août 2011, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs a fait connaitre au public, par le biais de son ministre Pierre Arcand, l’élargissement du règlement en vigueur sur la récupération et la valorisation des produits des entreprises. De ce fait, à partir de ce moment, les entreprises concernées s’étendaient à celles qui produisaient des ordinateurs et des téléphones portables ainsi que des lampes au mercure et des piles rechargeables et non rechargeables si auparavant il s’agissait seulement de récupération de contenants de résidus de peinture et d’autres produits dont les filtres à huile, huiles, antigels et liquides de refroidissement. Il s’agit d’une extension qui permet de responsabiliser un peu plus les entreprises quant aux produits qu’elles confectionnent et vendent. D’ailleurs, ces entreprises sont amenées à s’acquitter elles même les frais qu’auront nécessité la récupération ainsi que la mise en valeur des produits. Au final, la responsabilisation des citoyens ainsi que des entreprises en ce qui concerne la récupération d’ordinateur à Québec commence à faire son bout de chemin et c’est pour le grand bien de notre planète.