• Collecte Informatique GRATUITE
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Collecte 100% Gratuite partout au Québec en 48H.
Certification Écologique & Certificat de Destruction.

4 June 2012
4 June 2012,
 0

Recyclage informatique QuébecLe recyclage informatique, savons-nous ce dont il s’agit ? Quand on nous parle de recyclage, nous avons souvent en tête le procédé de traitement des papiers, des emballages ou encore des bouteilles plastiques. Nous comprenons plus ou moins bien qu’il s’agit de traiter des déchets, de réintroduire certains matériaux de ceux-ci dans d’autres produits. Mais avons-nous réellement idée de jusqu’où peut s’étendre le processus de recyclage ? Combien d’entre nous savent alors que le recyclage informatique existe bel et bien ? Car oui, même si le terme n’est pas toujours évocateur aux oreilles de certains, le domaine de l’informatique est également concerné par le recyclage.

Comprendre le recyclage informatique :

En termes générales, quand on procède au recyclage d’un certain produit, les avantages que l’on en tire ne sont pas minimes. En effet, le geste permet d’épargner les ressources naturelles touchées par la production d’un nouveau produit, celles-ci étant remplacées par les matières recyclées, sans compter que le volume de déchets inutilisables se retrouve alors minimisé. La question qui se pose est: « Qu’en est-il alors de la récupération informatique ? ». Le vaste domaine de l’informatique comprend beaucoup plus d’appareils qu’on ne l’imagine et ne se résout pas tout simplement aux PC ou encore aux laptop que la plupart de nous ont l’habitude d’utiliser dans la vie professionnelle ou personnelle. Mais en général, ces appareils ont une chose en commun : ils sont composés de matériaux divers, ayant chacun leur rôle à jouer dans le fonctionnement de l’appareil. Et parmi ces matériaux, il y en a qui peuvent très bien être récupérés à la fin de vie de l’appareil, ce qui ne manque pas d’arriver avec l’arrivée de nouveaux produits encore plus performants ou tout simplement sa durée de vie donnée.

Alors comment doit-on faire pour le recyclage informatique ?

A Québec, on peut contacter une entreprise qui se spécialise dans la récupération ainsi que le recyclage informatique. L’idée, c’est de reprendre aux utilisateurs le matériel informatique en pièces détachées ou en entier, dépendamment de l’état de marche de celui-ci. En contrepartie, une valeur monétaire bien précise, selon les pièces ou le matériel, leur sera proposée, alliant le geste vert à l’agréable. En effet, premièrement, ils seront débarrassés de ce qui ne leur servait plus, ensuite ils sont en plus récompensés de l’avoir fait.

Les autres alternatives pour le recyclage informatique :

Dans la grande avancée technologique que le monde connait actuellement, les modèles ou encore les techniques ne cessent d’évoluer. Les besoins ne sont jamais identiques pour chaque consommateur, entre un professionnel, une association caritative ou encore une famille où les principaux utilisateurs sont les enfants qui sont accrocs à des jeux en ligne. D’ailleurs, il est évident que tout le monde n’a pas besoin d’avoir à sa disposition un matériel informatique dernier cri. Mais il arrive un moment où le matériel informatique utilisé ne convient plus et ne répond plus aux attentes de son utilisateur. Il devient alors désuet aux yeux de ce dernier sans pour autant ne plus être en état de marche. Dans ce cas, le recyclage de matériel informatique peut devenir un peu plus simple que ne l’est le procédé décrit un peu plus haut. Effectivement, dans le cas d’un nouvel achat, le matériel peut être légué à d’autres qui en ont le plus besoin comme c’est le cas, par exemple, d’amis, de famille ou de voisins. D’un côté, le nouveau propriétaire n’a pas eu besoin d’avoir recours à un investissement important pour jouir d’un outil de travail en état de marche et de l’autre, l’ancien est débarrassé de ce qui l’encombrait et a pu faire l’acquisition d’un nouvel appareil.

L’utilité de faire du recyclage informatique :

Cela dit, sommes-nous réellement conscients de l’impact de ce que l’on appelle recyclage informatique sur notre planète. Savons-nous vraiment que recycler les outils et matériels informatiques contribue grandement à la préservation de l’environnement ? En gros, pourquoi devrions-nous réellement penser à léguer nos « vieilles machines » ou encore à en faire récupérer les pièces ou matériaux qui les composent ? Au-delà des considérations purement financières ou encore logistiques qui ont été précédemment énoncées, le recyclage du matériel informatique a des répercussions encore plus importantes. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un matériel informatique n’est pas seulement qu’un outil de travail destiné à accompagner son utilisateur dans sa tâche. Il faut comprendre son historique, avec quel procédé a-t-il été construit et quels genres de matériaux renferme-t-il. Ce sont là de véritables précieuses indices qui peuvent aider à comprendre à quel point il peut être polluant, tant lors de sa fabrication et son utilisation tant qu’à sa fin de vie où son utilisateur s’apprête à s’en séparer.

Recyclage informatique et environnement :

Nous devons donc comprendre qu’il y a véritablement un lien entre la pollution et les outils informatiques que nous utilisons dans notre vie de tous les jours, que ce soit chez nous, pour des fins personnelles, ou encore à notre lieu de travail ou d’études. En effet, si l’on devait prendre l’exemple d’un ordinateur, les utilisateurs n’ont pas toujours idée de ce que sa fabrication a nécessité. Car si, en matières premières et ressources naturelles, une voiture avait besoin de deux fois son poids, celui d’un ordinateur, qui pèse pourtant nettement moins lourd, se retrouve multiplié par cinq fois ce premier. Ainsi, sa fabrication va nécessiter quelques 240 kg de combustible, à peu près 3 tonnes de matières premières ainsi que 22 kg de produits chimiques et 1,5 tonne d’eau, des chiffres incroyablement impressionnants pour un simple utilisateur. Évidemment, en prenant connaissance de telles données, il est important d’ouvrir les yeux quant aux conséquences que génère la confection de ces appareils. De suite, ne serait-il pas important de procéder à un recyclage du matériel informatique pour penser vert et préserver notre planète ? Car ce sont également de bien gros pollueurs qui contiennent des substances néfastes et toxiques pour l’environnement. A l’heure où il faut commencer à sauver notre planète, il s’avère donc que le recyclage informatique ne doit plus représenter une utopie réservée aux scientifiques.